• La solitude s’évanouit devant Dieu

     

     

    https://www.youtube.com/watch?v=dK3_lc_zp6A 

     

     

    La solitude s’évanouit devant Dieu

     

     

     

    « Voici, je vais faire une chose nouvelle, sur le point d'arriver : ne la connaîtrez-vous pas ? Je mettrai un chemin dans le désert, et des fleuves dans la solitude. » Esaïe 43:19

     

     

     

    La solitude semble être un mal qui traverse les siècles et va grandissant. Et même lorsque nous sommes entourés par nos proches, notre cœur est parfois empreint de solitude et de tristesse qu'aucun bien ni aucun amour humain ne peut combler. La solitude, c'est se sentir seul, isolé, éloigné des autres. Mais, pourquoi ressentons-nous cet éloignement, ce vide incompréhensible ? Lorsque le péché est entré dans le monde, la communion qu'Adam et Ève avaient avec Dieu a été rompue. Ils se sont éloignés spirituellement et ont perdu le lien divin qui les unissait à leur créateur. La coupure de ce cordon ombilical a été brutale et elle aurait pu être définitive si Dieu, dans son grand amour, n'avait eu compassion et n'avait prévu une solution ultime pour rétablir la communication. Et si beaucoup aujourd'hui ressentent encore cette solitude, c'est qu'ils n'ont pas encore été régénérés et remplis de l'amour de Dieu manifesté en Jésus notre Sauveur. Jésus est le chemin dans le désert, le fleuve d'eau qui nous vivifie.

     

    Alors, le seul remède à la solitude, le seul médicament radical et efficace à 100% n'est autre que Jésus-Christ.

     

     

     

    Esaïe 41:10 disait « Ne crains rien, car je suis avec toi ; ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu ; je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens de ma droite triomphante ». J'aime beaucoup le Psaumes 68, et particulièrement ces deux versets 6-7 « Le père des orphelins, le défenseur des veuves, c'est Dieu dans sa demeure sainte. Dieu donne une famille à ceux qui étaient abandonnés, il délivre les captifs et les rend heureux [...] ».

     

     

     

    En effet, notre Père ne nous a pas laissés orphelins ni abandonnés, mais il nous a rachetés au prix fort, au prix du sang précieux de son fils unique. C'est dans le sang divin de Jésus que nous obtenons le pardon, la régénération et le rachat de nos vies (1 Pierre 1:18-22). En lui, nous devenons cohéritiers du royaume de Dieu et nous retrouvons le lien filial perdu.

     

     

     

    1 Corinthiens 6:20 nous dit « Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu ».

     

     

     

    Lorsque Jésus vit en nous et que son Saint-Esprit nous dirige et nous enseigne, alors, nous n'éprouvons plus de solitude, car Jésus la comble de sa présence et de son amour. Nous ne sommes plus seuls, Jésus lui-même nous l'a dit « … Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde » Matthieu 28:20.

     

    Alors, si Satan essaie de vous faire sombrer dans un esprit de solitude et de tristesse, brandissez les armes spirituelles que le Seigneur vous a laissées. Esaie 35:4 nous réconforte « Dites à ceux qui ont le cœur troublé : Prenez courage, ne craignez point ; voici votre Dieu, la vengeance viendra, la rétribution de Dieu ; il viendra lui-même, et vous sauvera » et cette prophétie a été accomplie par la venue de Jésus qui nous a libérés du péché, libérés de la mort et de l'esclavage de la chair et qui nous a rendu participants à la table festive et divine dont il est le mets principal, le pain de vie et l'eau vivifiante.

     

     

     

    Rejetez loin de vous la solitude qui cherche à vous éloigner de Dieu et revêtez-vous du sang de Christ qui vous donne la paix, la joie et la réconciliation avec le Père. Vous n’êtes pas seuls, ni orphelins, ni abandonnés, mais vous êtes fils et filles du Dieu, Très Haut et Tout-Puissant, en Jésus notre Sauveur.

     

     

     

    J'aime cette comparaison de Dieu à l'aigle, faite dans Deutéronome 32:11 « Pareil à l'aigle qui éveille sa couvée, voltige sur ses petits, déploie ses ailes, les prend, les porte sur ses plumes ».

     

     

     

     

     

    Ainsi, Dieu prend soin de nous, il est notre rocher, notre secours et notre soutien chaque jour. Nous ne serons plus jamais seuls, car Jésus vit en nous et le Saint-Esprit nous console et nous aide à garder les regards fixés sur celui en qui nous sommes ancrés. Nous sommes des enfants légitimes et désirés, aimés et choyés par un sauveur merveilleux, par un Père aimant et compatissant. La solitude, comme la mort, a été vaincue par notre divin Sauveur, notre Seigneur bien-aimé Jésus.

     

     

     

     

     

    « Mais celui qui s'attache au Seigneur est avec lui un seul esprit » 1 Corinthiens 6:17

     

     

     

    « La CompassionDis maman pourquoi la guerre? »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :