• La Paix de Dieu

     

    La Paix de Dieu

    LA PAIX DE DIEU  

     

     

     

    Philippiens 4:7 « Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ ».

     

     

     

                Nous sommes dépositaires de cette paix divine qui nous permet de regarder avec espérance et foi, les regards fixés sur la merveilleuse promesse accomplie en Jésus.

     

     

     

     Il est dit dans Jean 14:27 « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s'alarme point ».

     

     

     

    La paix que nous donne notre Seigneur n'est pas éphémère ni limitée, mais elle est intarissable, inébranlable et juste. « Que le Seigneur de la paix vous donne lui-même la paix en tout temps, de toute manière ! Que le Seigneur soit avec vous tous ! »

     

     

     

    2 Thessaloniciens 3:16. Ce que Dieu nous donne, il le fait parfaitement et cette paix qui fait partie du fruit de l'Esprit nous est donné pour nous aider à avancer et à porter des fruits dignes de notre Dieu.

     

     

     

    Romains 14:17 nous dit une parole importante « Car le royaume de Dieu, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit ». Étant cohéritiers du royaume de Dieu en Jésus notre sauveur, nous devons donc ne pas porter en nous du fruit de la chair et du péché, mais du fruit de l'Esprit qui reflète celui qui vit en nous, Jésus-Christ, et dont la sève coule et nous nourrit (Le Saint-Esprit).

     

     

     

    Si le Saint-Esprit vit en nous et que nous sommes réellement régénérés et vivifiés en Jésus notre sauveur, si nous portons en nous son empreinte et son sceau, alors nous devons nous aussi être porteurs de la paix divine reçue de Dieu.

     

     

     

    Hébreux 12:14 nous dit « Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur ». Il est donc indispensable de rechercher la paix. Le verbe « rechercher » est un verbe d'action, de mise en œuvre.

     

     

     

    D'ailleurs, Romains 14:19 reprend lui aussi ce verbe « Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à la paix et à l'édification mutuelle ». Nous le retrouvons également dans le Psaume 34:15 « Éloigne-toi tu mal, et fais le bien ; recherche et poursuis la paix », ainsi que dans 1 Pierre 3:11 « Qu'il s'éloigne du mal et fasse le bien, qu'il recherche la paix et la poursuive ».

     

     

     

    « Rechercher » et « Poursuivre » sont des verbes de mouvement qui indiquent le but d'atteindre un objectif. Mais comment rechercher la paix et comment la poursuivre ?

     

     

     

    Esaïe 26:12 nous dit « Éternel, tu nous donnes la paix ; car tout ce que nous faisons, c'est toi qui l'accomplis pour nous », et Job poursuit en ce sens « Attache-toi à Dieu, et tu auras la paix ; tu jouiras ainsi du bonheur » Job 22:21.

     

     

     

    Enfin, Jésus lui-même nous dit « Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, j'ai vaincu le monde »

     

     

     

    Jean 16:33. Nous voyons ainsi que seul Jésus peut nous donner la paix et pour cela, il nous demande de placer notre confiance en lui et d'ancrer en nous sa parole et son Esprit.

     

     

     

     

     

    Esaïe 26:3 nous dit « À celui qui est ferme dans ses sentiments, tu assures la paix, la paix, parce qu'il se confie en toi ».

     

     

     

    En devenant chrétiens et en recevant Jésus pour sauveur et seigneur, nous devenons le reflet, l'image de celui à qui nous appartenons.  C'est pourquoi, il est important de pouvoir porter du bon fruit afin que le monde voie à travers nous, la lumière et l'amour de Dieu, manifestés en Jésus.

     

     

     

     Matthieu 5:9 dit « Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu ! ». J'aime beaucoup ce passage de Marc 9:51 « Ayez du sel en vous-mêmes, et soyez en paix les uns avec les autres ». Ce sel n'est autre que la saveur donnée par la parole de Dieu dans nos vies.

     

     

     

    Je reprendrai un passage du message « Soyons du sel de grande saveur pour Dieu » que j'avais écrit dans mon livre « Messages Fraternels ».

     

     

     

    « Matthieu 5:13 nous dit « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on ? Il ne sert plus qu'à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes ». Dieu fait de nous un sel d'une grande saveur qui parfume le monde. Nous avons en nous quelque chose d'important que nous ne devons pas ignorer : la vie en Jésus notre Sauveur. Tout comme le sel a une importance capitale pour notre corps, Dieu a besoin que nous soyons à son image, car c'est à travers nous que le monde peu voir sa lumière, goûter au pardon et recevoir la bonne nouvelle et la délivrance. Nous devons donc porter en nous les fruits savoureux du Saint-Esprit afin que le monde puisse contempler en nous l'amour de Christ.

     

     

     

    Nous sommes entre les mains de notre Seigneur, primordiales pour protéger et préserver la parole de Dieu et la transmettre autour de nous. Comme le sel sert au bon fonctionnement du corps, nous devons veiller au bon fonctionnement du corps de Christ dont nous sommes les membres, en nous laissant guider par le Saint-Esprit. Nous devons le laisser diriger nos vies et véhiculer tout ce qui est bon pour l'édification de l’Église. »

     

     

     

    Dans Éphésiens 4:2-3, l'apôtre Paul nous dit « Je vous exhorte donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d'une manière digne de la vocation que vous a été adressée, en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres avec charité, vous efforçant de conserver l'unité de l'esprit par le lien de la paix ». Nous ne devons pas ignorer que la vocation que nous a confiée le Seigneur est d'annoncer la bonne nouvelle de l'évangile de paix et de grâce.

     

     

     

    Romains 10:15 nous le confirme « Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s'ils ne sont pas envoyés ? Selon qu'il est écrit : qu'ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent la paix, de ceux qui annoncent de bonnes nouvelles ! ».

     

     

     

    Éphésiens 6:15 nous dit « mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l’Évangile de paix », la chaussure n'a pas pour but de servir à rester assis, mais plutôt à marcher, à avancer. Alors proclamons l’Évangile de paix, partageons-la avec notre entourage et portons bien haut l'étendard du nom de notre Seigneur et Sauveur. Nous n'avons pas à craindre les tribulations qui nous attendent lorsque nous annonçons la bonne nouvelle, car le Saint-Esprit nous accompagne, il vit en nous et nous enseigne. Il parlera pour nous le moment voulu.

     

     

     

     Je vous laisse ce merveilleux passage de Romains 16:20 qui vous encouragera « Le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds… »

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Groupe de Maison Del Picot 66Le Groupe de Maison del Picot »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :